La tag des livres

Je n’ai pas l’habitude de me livrer à ce genre d’exercice, mais comme je ne puis rien lui refuser, je me lance :

1. Plutôt corne ou marque-page?

Ça dépend du livre, mais je dirais que je suis plus du genre marque-page. Ce qu’on retrouve le plus souvent qu’autrement dans les livres que je lis, ce sont des reçus de taxi… Ça arrive même que le reçu en question retrouve sa vocation première quand j’ai oublié d’en apporter. J’aime aussi mettre des trucs incongrus au fil des pages. En voyage par exemple, les pages de mes bouquins deviennent des classeurs à souvenirs. On y retrouve des tickets de train, des papiers de bonbons, une feuille d’arbre, des reçus d’épicerie, etc., etc. Je me souviens également un été alors que je lisais en forêt, je refermais violemment ma brique sur les insectes téméraires qui venaient se poser entre les lignes. Je ne recommencerai plus promis!

2. Un livre en cadeau ?

Reçu : Ça a été le plus beau des cadeaux quand j’ai reçu les exemplaires de mon dernier bouquin. J’ai été vraiment ravi de voir le résultat final. Sinon le dernier que j’ai reçu, c’est aux fêtes, le premier tome de Millenium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson. Je n’ai pas détesté ce mélange de noir et de « whodunnit ». J’ai surtout aimé le personnage de Lisbeth Salander.

Offert : La semaine dernière à mon beau-frère Daniel pour sa fête : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson. Le même exemplaire! 😉 Ben quoi! faut bien recycler non?! Puis je ne corne pas les pages moi! Pfff! De fait, je donne presque toujours des livres en cadeaux. C’est ma marque de commerce!

3. Lis-tu dans ton bain ?

À part les ingrédients de la bouteille de shampooing, non. Par contre, je trouve que c’est une bonne place pour « écrire ».

4. As-tu déjà pensé à écrire un livre?

Avant même d’être publié, j’ai toujours crû qu’un jour ou un autre je publierais de quoi. À la veille de mon deuxième lancement, je peux dire que j’en suis plutôt fier.

5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

Je suis tout à fait d’accord! 😉

6. As-tu un livre culte ?

Y’a des livres que j’aime particulièrement pour diverses raisons, mais je n’irais pas jusqu’à dire que je leur voue un culte. Y’a des livres qui sont venus bousculer mon existence ici et là, mais non, pas de livre culte.

7. Aimes-tu relire ?

J’essaye d’arrêter! Il y’a tellement de bons livres que je veux lire et tellement peu d’heures dans une journée…

8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

C’est préférable que de rencontrer des auteurs de livres qu’on n’a pas aimés… Mais bon c’est pas toujours évident, surtout quand on lit des livres d’une autre époque 😉

9. Aimes-tu parler de tes lectures ?

Absolument! Je trouve même que c’est complémentaire au plaisir de lire, de partager ça avec des amis ou en ce qui me concerne, des passagers…

10. Comment choisis-tu tes livres ?

Auparavant je m’étais imposé une discipline: un polar, un classique, un québécois, une femme… Maintenant, j’y vais plus au hasard, au gré du moment et des rencontres. Selon les avis de mes amis ou tout dépendant du « mood » dans lequel je suis. En fait, j’ai toujours plusieurs livres d’entamés en même temps et je passe de l’un à l’autre, selon le moment ou l’endroit. Etc.

11. Une lecture inavouable?

Euh les ingrédients de la bouteille de shampooing en dehors du bain!? 😉 Sérieusement, je suis un lecteur assumé. Par contre, je me suis vanté à quelques reprises d’avoir lu des livres que je n’ai pas lus! Si vous pensez que je vais vous dire lesquels… Pff! 😉

12. Des endroits préférés pour lire?

J’aime lire un peu partout, mais mon endroit de prédilection reste mon taxi. (Non pas quand je conduis! ;-)) Avec l’activité qui sévit ces derniers temps, je crois que je vais lire beaucoup dans les prochains mois…

13. Un livre idéal pour toi serait ?

J’sais pas, celui qui me ferait faire des tonnes de fric! 😉

14. Lire par-dessus l’épaule ?

Non, mes talents de contorsionniste sont plutôt limités, je me contente de lire avec le livre devant ma face. 😉

15. Télé, jeux vidéos ou livre ?

Définitivement, livre, bien que je ne déteste pas les autres types de divertissement.

16. Lire et manger ?

Hum je ne suis pas très livre de recettes…

17. Lecture en musique, en silence, peu importe ?

J’écoute les bruits de la rue, mon répartiteur et la musique en même temps… Mais j’apprécie tout autant la lecture dans le silence.

18. Lire un livre électronique ?

Je ne suis pas sûr. J’aime tourner les pages, toucher le papier, avoir l’objet-livre dans mes mains.

19. Le livre vous tombe des mains : aller jusqu’au bout ou pas ?

J’ai des dizaines et des dizaines de livres que je n’ai pas terminés dans ma bibliothèque. Voir question 7…

20. Qu’arrive t-il à la page 100?

Quelque chose de différent que la page précédente

21. Un livre que tu donnerais à ton pire ennemi?

Je ne donne des livres qu’à mes amis…

Et je file cette tag à qui veut bien s’en emparer!

Quelle crise?

Les faces en disent long. Les barbes pas faites, les traits tirés, les corps fatigués, les gars rentrent au garage après une autre nuit à travailler pour pas grand-chose. Avec un peu de chance, ils auront peut-être fait le salaire minimum, mais ce matin, j’en doute. Dans les rues de la ville passé minuit, il ne restait pratiquement que des taxis qui coursaient pour des clients inexistants. Les postes sont en surcharge, les appels se font attendre, c’est long longtemps, c’est frustrant, rageant, décourageant…

Y’ a de la crise dans l’air. Depuis les fêtes, les gens ne sortent pas beaucoup, surtout les soirs de semaine. Faut accumuler les heures et mettre les bouchées doubles pour réussir à joindre les deux bouts. Le printemps a beau se préciser, je rêve presque qu’il nous tombe encore tout plein de neige pour qu’on puisse faire une petite passe avant que le beau temps s’installe pour de bon.

Mais je suis comme vous, j’en ai ma claque de l’hiver. De sentir ce soleil sur mon visage quand je commence mes longues soirées me réconcilie avec mon manque à gagner. Je reste heureux d’avoir un job que je n’arrive pas à détester malgré ce qu’elle inflige à mon corps. Je reste heureux d’avoir un job, point!

Je ne ferai pas de crise.

Délit de fuite

J’oscille entre la création et la récréation.
Entre le siège de l’auteur et la banquette affaissée du chauffeur,
je cherche ce qui m’exalte, à ras l’asphalte.

Entre l’hiver et le printemps
Entre l’Une et mes quartiers

Je me dois de dealer avec mes décalages
de doser mes décollages

Je donne dans la défilade

Désolé des délais…

Un détour par Trois-Rivières

Ce week-end, je troque mes habits de chauffeur pour ceux d’auteur et m’en vais arpenter les allées du Salon du Livre de Trois-Rivières.

Je serai au stand du Septentrion (#44) le dimanche 15 mars de midi à 13 heures et de 15 heures à 16 heures. Entre les deux séances, je participerai à une table ronde sur les Nouvelles voix de la littérature en compagnie de Véronique Papineau, Danny Plourde et Pascal Blanchet. Ça se passe à 13h45 dans l’espace Radio-Canada.

Parlant de Radio-Can, je participerai également à l’émission : Vous m’en lirez tant ! animée par Lorraine Pintal. On parlera également des nouvelles avenues en littérature. L’enregistrement a lieu samedi au même endroit et la diffusion dimanche, sur les ondes Radio canadiennes, from coast to coast! 😉

Sinon deux mots rapides pour saluer les gens qui se bataillent dans les librairies pour faire sortir Un Taxi la Nuit T-II des boîtes!

Au plaisir de vous voir à Trois-Rivières.