C’est en r’venant d’Rigaud

Les dimanches je prends toujours ça assez relaxe. C’est le soir que je fais mon épicerie, que je passe à la SAQ m’acheter une ou deux bonnes bouteilles et si la semaine a été bonne, je vais faire un tour à L’Échange sur Mont-Royal m’acheter quelques livres usagés. Habituellement passé minuit ça tombe mort dans les rues de la ville. Je retourne alors le taxi au garage et reviens chez moi par le dernier métro. Mais comme la semaine dernière n’a pas été du tout comme sur des roulettes (ou des pneus d’hiver assez usés pour être de saison, c’est selon), j’avais décidé ce dimanche de me taper la nuit au grand complet. Pas de vin, pas d’bouquin.

Après cinq heures de route à attendre les appels et à tourner en rond en rageant contre les chauffeurs du dimanche, je n’ai toujours pas réussi à payer la location du taxi et commence à m’énerver sérieusement. Donc tant qu’à perdre les pédales, je décide d’en finir et d’arrêter les frais. À la radio y’a même Languirand qui n’y va pas par quatre chemins pour m’encourager à éteindre mon moteur. Ok message reçu ! Je retraverse donc la ville. Tant pis, la semaine prochaine sera peut-être meilleure. Va falloir couper sur le rouge mais bon, ma semaine est quand même finie. Deux jours sans maux d’artères… Mon état d’esprit s’allège et il n’en faut pas plus pour qu’au tournant, le vent vire de bord.

Sur Guy devant l’hôtel Maritime où doit passer facilement plusieurs centaines de taxis à l’heure, un groupe de quatre personnes m’attend. Je me dis qu’ils doivent se chercher un bon petit resto pas trop loin, pas trop cher mais je me trompe. Ils veulent aller à Rigaud ! No problemo !
Si vous voulez savoir qui a les moyens de se payer un voyage de plus de $100 en taxi je vais vous le dire : le ministère du revenu fédéral…
J’ignorais que l’ancien collège avait été acheté par l’état pour servir entre autres choses de centre de formation pour les fonctionnaires du pays from coast to coast. Mes passagers sont de St-John, Terre-Neuve et sont là pour apprendre comment passer à travers vos rapports d’impôt.
La course s’est bien passée. J’ai évité les mauvaises farces sur les fonctionnaires et les newfies 😉 En fait c’est en revenant de Rigaud que ce voyage m’a enrichi.

C’est étonnant le chemin que la vie nous fait prendre parfois. Ce voyage a Rigaud a fait remonter à ma mémoire des souvenirs d’enfance bien spéciaux. Quand j’étais petit gars, on partait souvent en famille le dimanche pour aller au sanctuaire là-bas où on célèbre la messe en plein air.
Papa, natif de cette région, nous amenait ensuite chez « pépère » où se réunissait toute la grande famille pour un grand barbecue dominical. 13 frères et soeurs ! Ça en faisait des cousins et cousines pour jouer autour de la grande maison ancestrale. Me reviennent en tête plein d’odeurs et d’images de ces journées-là. Je ne peux oublier non plus quand papa voulait nous faire rire, il nous chantait : « En revenant de Rigaud » avec toutes les simagrées qui vont avec 😉 Il aimait ça qu’on y torde le bras pour qu’il nous pousse sa ritournelle. J’ai juste à me fermer les yeux pour l’entendre et le voir.

L’été dernier, une bonne partie de la famille s’est réunie au sanctuaire Notre-Dame de Lourde pour une messe hommage à mon père décédé. J’ai pas trop entendu ce que le curé avait à dire. Les souvenirs prenant toute la place. Je me suis mis à regarder les enfants courir partout entre les rangées de bancs et les arbres. J’ai souris en regardant leurs pères et mères essayer tant bien que mal de les garder tranquilles. Pas toujours évident d’être parent. Des fois ça prend toute une vie pour apprendre à ses petits ce qu’elle est. Des fois ça va même au-delà.

Publicités

21 réflexions sur “C’est en r’venant d’Rigaud

  1. Pour moi rigaud ca remonte a samedi passé ou je suis parti a l’aventure avec mes pare nts et on est revenu 11h de route plus tard chez moi. on a fait un grand rond autour de montreal en passant par st-hyacinthe et valleyfield! 😉

  2. Connaît pas Rigaud, mais ce récit sent à plein nez les vacances au bord de la mer de Jonasz, avec mon père, ma soeur, ma mère ;-)Pour le bouquin bien mérité, of course, jetez vous sur « l’eau rouge », de Pascale Roze, paru chez Stock.Pour le vin, vous servirez un Pécharmant du Sud-Ouest de la France, et croquerez dans une damette au poivre.Enfin, just’une idée pour embrayer sur une semaine prochaine…

  3. Pour moi rigaud c’est barette! 😉 Pis je voudrais te dire Pierre-Leon que ton blog est super interessant, ca fait depuis ce matin que je le connais pis je vais toute lire tes archives! 😉 lache pas je vais te suivre asteur!

  4. C’est passionnant d’essayer de te découvrir à travers tes messages. On essait de s’imaginer comment tu es, mais c’est impossible de tout savoir.Pour moi rigaud, c’est pas grand chose car je n’y suis jamais allé. Tout ce que je sais c’est la chanson qui vient avec 😉

  5. pas vraiment le bon endroit…mais je me dis que Leon pourrait aider…Ma question: un bar, café à Montréal ou l’on fait de la lecture de poesie contemporaine (en France, on appelle ca le Slam).

  6. …Des fois ça prend toute une vie pour apprendre à ses petits ce qu’elle est. Des fois ça va même au-delà…Visé juste, je partage ta peine, toujours, tous les jours.

  7. Rigaud.. ah! Cette belle petite ville qui est Rigaud. Pour ceux qui ne connaissent pas Rigaud, on y retrouve un petit centre de ski, quelque centre de pêche etc. L’endroit du dernier « Ti moton » avant la frontière Ontarienne.. Donc Mtl-Rigaud en taxi c’est juste 100$? 😛 Super ton blog sois dis en passant

  8. Cybole! D’abord Pat Lagacé maintenant Dominic Arpin !! Wow si ça se trouve le Journal de Montréal va peut-être me proposer de quoi ! Va savoir ? ;-)J’sais pas si ça va payer mes impôt mais en tout cas ça va m’aider à payer mon ticket… J’connais le slam the door… Un peu moins le slam poésie ;-)Merci Bill (…)Merci tout le monde. Vous êtes vraiment gentils avec moi. Vous ne salissez pas mes sièges et vos mots sont comme des « gros pourboires » . A+

  9. Bonjour Léon;Encore une belle histoire !Il ne gèle pas, ce canal de Jinxi !Mais ils ne savent pas ce qu’ils perdent…parce que si ça gelait, ce serait un formidablelabyrinthe glacé super trippant à patiner !Bonne journée !Michel

  10. Les promenades en voiture du dimanche! C’était vraiment quelque chose, même quand on allait pas très loin. Il me semble que c’est un peu passé de mode; Kyoto? Bah, on trouvera autre chose…Merci de m’avoir rappelé cela!

  11. Mes kids ont découverts Rigaud avec les monsieurs Laprise des pubs d’hydro-Québec… tandis que moi, je l’ai découvert avec RBO, comme plusieurs autres.Mais ça, c’était avant de me souvenir, avec toi, des journées plein-air en famille, des bouffes de grand-maman, des envies de pipi pour aller fouiner dans la maison… et des sourires qu’a fait naître ton dernier billet !

  12. Tu termines avec: « Des fois ça va même au-delà. » Man oh man… que tu as raison.Je demeure à Vaudreuil, Rigaud c’est pratiquement dans ma cour. Belle histoire que tu racontes. Moi c’est mon « pépère » que m’a appris ben des choses. J’ai d’ailleurs écrit un livre sur lui, livre qui restera non publié, pour consommation « familiale ». Voici une anecdote: On demeurait à l’Ange Gardien, 30km à l’est de la ville de Québec. Il avait un très grand terrain et l’été il permettait à tous ses petits enfants de « cultiver » leur propre petit jardin. Je recule en 1962, j’avais 8 ans. Son voisin, un médecin lui dit « Alphonse, si tu laisses tes petits s’occuper de ton jardin, t’auras pas de récoltes ». Mon grand père le regarde et lui dit « Toi tu penses que je fais pousser des légumes, moi je fais pousser des enfants ».Dans ma tête, c’est la première fois que je me suis dit que mon grand père m’aimait. C’est pas rien le monde… c’est pas rien.Je m’en souviens comme si c’était hier. La clarté du soleil, la douce chaleur de la mi-juillet, son chapeau penché sur sa tête. Tout, j’te dis et ton histoire m’a ramené un peu là bas. MerciJean-Marc (Digit-Ized)

  13. Bien moi j’habite à Rigaud,je suis né à Rigaud et j’adore Rigaud.Il y a tant de chose à découvrir: Son centre de ski alpin,les sentiers dans la montagne,Arbraska,Le sanctuaire N-D de Lourdes,les centres de pêche,une grosse église,la montagne(marche,vélo,cheval) et sa croix,l’équitation,le parc,le collège Bourget,collège des douaniers,les restaurant etc….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s