Fabulous Constat

Je suis coin St-Denis et Rachel attendant que la lumière change pour tourner à droite vers l’est. Sur le trottoir attendant l’autobus se tient une jolie asiatique qui profite des dernières douceurs que nous offre l’été pour porter une robe qui fait que mon regard s’oriente vers l’orient. Je me mets à rêver d’une nuit avec l’asiate bien que je sache qu’elle rimera plutôt avec asphalte. Dur, dur.

Quand je m’avance pour tourner, un véhicule arrive en trombe et viens me couper. Je suis déjà engagé dans mon virage mais l’autre insiste et bien qu’il n’a plus de place pour passer il continue d’avancer et vient s’encastrer dans mon pare-choc. Alors que je me demande à quel sorte d’imbécile je me frotte, il pousse l’imbécillité encore plus loin en continuant d’avancer, « scrappant » ainsi ses deux portières et l’aile arrière. J’en reviens juste pas ! Sur le trottoir je capte l’air ahuri d’un piéton qui me regarde en se tapant le front. Moi j’me pince l’arrête du nez en secouant la tête. Je me vois déjà perdre une grosse heure pour remplir un maudit constat amiable.

– Mais quel astie d’crétin que té toé? Que je lance au mec en sortant du taxi. À son air je me rends compte qu’il pige que dalle. L’auto – une Audi A8 ! – a une plaque de l’état de New-York. Je pense alors que le gars doit ignorer qu’on ne peut pas tourner à droite sur une rouge.

– I tought you were waiting for somebody on the sidewalk ! Me répond le mec alors que sort de l’Audi son petit ami avec un bichon dans les bras. Ils portent sur eux des vêtements qui doivent valoir le prix de ma garde-robe complète. A leur regard, je ne dois pas leur paraître trop « fabulous ».
Mais l’éraflure qui fait la longueur de leur auto l’est encore moins. De mon bord j’ai une petite égratignure sur le « bumper », rien pour faire pogner une crise à mon boss.

Je commence néanmoins à chialer que j’ai des comptes à y rendre et comme je n’ai pas la moindre idée de ce que vaut un constat amiable pour un amerloque, je leur dit qu’il va falloir aller au poste de police pour remplir un rapport pour leurs assurances. De suite je sens que ça leur tente pas trop d’y aller. Le chauffeur regarde son auto et me dit :

– You know what? Its only cash…

Je reste bouche bée. Doit y avoir facilement pour plus de 2000$ de dommage. Mais il a dans les pieds des pompes qui doivent à peu près valoir ça.
De toute évidence, le gars n’a pas l’air achalé avec l’argent et l’idée d’aller perdre une heure au poste 38 n’a pas l’air de l’enchanter outre mesure. Ça adonne bien moi non plus. Avec désinvolture il me dit d’oublier ça.

Tu parles que je vais oublier ça ! J’vais en parler à tout le monde !! 😉

Publicités

10 réflexions sur “Fabulous Constat

  1. Ah ce que c’est beau l’argent… Moi, pour mes vacances à 2000$, je dois prévoir un an à l’avance !!! Et le bichon, je suppose qu’il se fait coiffer chez Frederick Fekkai ! lol Ah, ces Américains… lol

  2. François, il est peut-être trop tard, mais je crois que tu n’as pas vraiment perdu ton pari.Imbécilité fait partie des mots qui ont subit une rectification de l’orthographe. On peut maintenant l’écrire avec seulement un l. (http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?T1=imb%E9cilit%E9)Pour les mots rectifiés, l’ancienne orthographe est aussi bonne que la nouvelle. Donc je crois que tu n’as pas nécessairement gagné (ni perdu) ton pari.Isa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s