Ça glisse au pays des merveilles

Moi qui pensais faire la passe pour la Saint-Valentin, on repassera!

Un grand désert polaire, sur la banquette arrière! Rien à signaler! Pas de grandes déclarations, pas de mots doux, pas de baisers passionnés, pas de tuques qui revolent, rien, nada, que dalle!

En fait le seul couple que j’ai embarqué qui en avait l’air d’un, avait tellement de linge sur le dos, qu’il aurait fallu que je monte à Chibougamau pour leur laisser le temps de tout ôter.

Pourtant, tous les éléments s’y prêtaient! C’était tellement beau cette petite neige fine qui tombait! Bon j’admets que c’est plus « cute  » assis dans le taxi que d’attendre le bus pendant une demie-heure avec le vent dans face, mais quand même? C’était le soir de la Saint-Valentin ou quoi?

Et toi mon Léon? Et toi? Entends-je?

Vous me connaissez, étant un grand romantique qui fond presque aussi vite que le Groenland devant une belle femme, j’ai mis mes culottes et me suis tapé un trip à trois.

Avec mes essuies-glaces…

Ça a brassé pas à peu près. Ça y allait par là, c’est moi qui vous le dis! J’ai multiplié les allées et venues en m’acharnant surtout sur la lame de gauche, mais croyez-moi que celle de droite y a goûté aussi, même que je me demande si elle va s’en remettre la pauvre! Mes culottes en sont encore moites de satisfaction. Méchantes effusions. Je vous le dis, un vrai massacre!

Mais bon, trêves de balivernes, je sais pertinemment que vous êtes tous-toutes là, pour une belle histoire d’amour et la voici :

J’arrive devant la porte de l’adresse qu’on m’a répartie et je vois cette fille par la grande fenêtre du salon déjà prête à venir me rejoindre. Quand elle arrive au taxi, elle a dans une main une grande cage avec un chat, puis de l’autre elle tire sur une traîne-sauvage en plastique. Je m’empresse de sortir du véhicule pour l’aider et m’empare du traîneau que je vais porter dans le coffre pendant qu’elle installe minou sur le siège derrière moi.

— Ça vous dérange pas le chat? Demande-t-elle.

Déjà en partant, elle m’ôte toutes velléités de vivre une grande aventure. Quand on me sort le vous, c’est que mon chien est mort.

— Non pantoute, j’adore les chats. J’vous amène où? J’veux dire toi et ton chat.

— Pas très loin, mais, je trouvais qu’il faisait trop froid pour revenir avec le traîneau.

— Euh attends, tu veux dire que t’as fait l’aller avec la cage du chat sur le traîneau? Ça fait quand même pas loin de cinq kilomètres comme marche…

— Ouain, mais cet après-midi avec la neige qui tombait, je trouvais que c’était une bonne idée.

— Pis ton chat a l’habitude que tu lui fasses faire des promenades de ce genre?

— Pas vraiment, mais c’est parce que ce soir il avait un rendez-vous.

— Ah fallait que t’ailles chez le vétérinaire…

— Non, non, il avait un rendez-vous avec sa nouvelle amie.

Je me retourne vers elle avec un air pour le moins dubitatif, car elle se met à rire.

— Tu veux dire que ton chat avait une « date » de la Saint-Valentin avec sa nouvelle petite amie pis que tu l’as traîné jusque-là?!

— Ben oui!

— Wow! Pis ils se sont amusés les minets?

— J’pense que oui, on les a laissés dans une chambre tout seuls, ça miaulait pas pire un moment donné! On va savoir si ça a bien été dans 9 semaines à peu près. C’est romantique non?

— Un vrai conte de fées!

Publicités

16 réflexions sur “Ça glisse au pays des merveilles

  1. Ce que le hasard fait bien les choses! Hier à la radio ce cher Bruno Minetti disait qu’il exitait un site internet pour organiser des rencontres amoureuses entre pitous et minous et que sais-je d’autres races. On a la preuve que ça marche.

  2. ahhahaha.. Il m’arrive parfois de faire la même chose avec mes minous, sauf que moi, ils sont à la maison et rare sont les inconnus qui peuvent s’y joindre..lol.. Je les choisis avec soin! Je ne voudrais pas qu’il y aie transmission de MTS..lolll

  3. Pierre-Léon… je me prosterne à VOS pieds…!!! lol C’est trop mignon et combien tordant cette histoire…Au risque de répéter… j’adore VOTRE écriture… Tjoujours un plaisir de vous lire.

  4. Juste un petit mot pour vous informer qu’il y a 70 000 chats(errants ou dans des refuges) par année qui n’ont pas de familles!! Arrêtez d’en produire svp! Aimer les chats=stérilisation .Beaucoup de souffrance serait épargné si les gens prenaient conscience de cela.Merci, Nath

  5. Il n’y a pas qu’au Canada,que lespauvres chats miaulent,pullulentdehors,même par grand froid.Il estvrai qu’il faudrait tous les stéri-liser,les vaccinner,les faire adop-ter par des gens,enfin responsablesde leurs animaux.Leurs animaux,eux,devraient être munis d’une puceélectronique,infalsifiable,et,de plus,être enregistrés,par leurcommune d’origine.Car,il fautabsolument responsabiliser avecforce tous ceux qui seraient,vite,tentés de les abandonner,au coind’une rue,ou d’un arbre lointain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s