Le hasard fait bien les choses

Le week-end dernier, le radio-taxi m’a laissé tomber. Un mauvais contact dans le filage a fait en sorte qu’écouter la répartition d’appel est vite devenu un véritable calvaire.
Je l’ai donc éteint et me suis mis à arpenter la ville au hasard des clients. Je me suis mis à errer comme ça faisait longtemps que je l’avais fait. J’ai laissé libre cours à l’aléatoire de la route.

Quel bonheur! C’est comme si je m’ôtais la pression du client à tout prix. Pas d’obligation de retourner au poste ni celle de rouler en malade pour ne pas me faire voler mes appels. Ça m’a amené dans des secteurs de Montréal que je ne fréquente guère, et tout à coup, je me suis mis à redécouvrir ma ville. Sans calcul, sans nécessité.

J’ai beau aimer le travail que je fais, ça reste néanmoins un travail. On s’installe dans une petite routine crasse et lentement on s’enfonce dans les mêmes habitudes. À force, on vient qu’on ne se rend même plus compte des choses qui nous fatiguent. Ces litanies de chiffres, de numéros, d »adresses, répétées ad nauseam, nuit après nuit, après nuit. Suffit de ne plus les entendre un soir pour réaliser à quel point ça nous prend la tête.

Bizarrement ce mauvais contact, m’a allumé sur de nouvelles perspectives. C’est comme si cette propension à tourner en rond subissait une révolution.

L’envie de me réapproprier la ligne droite, celle de fuite.

Une redéfinition de la liberté.

Publicités

24 réflexions sur “Le hasard fait bien les choses

  1. Comme lorsqu’on va se coucher sans avoir comme but premier de s’endormir mais bien de simplement laisser errer notre esprit, enfin lui donner le temps de souffler un peu, sans influence sur quelle direction il doit diriger ses efforts de lucidité…

  2. Les événement n’arrive jamais pour rien…ce moment hier t’as permis de toucher à cet espace à l’intérieur de toi. Un nouveau chemin est peut-etre en train de se dessiner…Bonne journée a toi…xox

  3. A chacun sa routine. La lueur de l’aube, l’odeur du café, le trajet vers le boulot, et la première activité de la journée: lire mes courriels et Un taxi la nuit.Chaque matin, c’est par bonheur que je découvre vos nuits et par ricochet celles de mon père. Il fait du taxi depuis plus de 20 ans et je n’en sais que peu de choses. Quelques anecdotes par-ci par-là, mais jamais les sentiments que provoque votre métier. Et ce qui m’inspire à vous écrire ce matin, même si je crains de briser votre renouveau de liberté, c’est que l’an dernier, au hasard des clients pris sur la rue, malgré toute sa prudence et son expérience, il s’est fait kidnapper et dévaliser, arme pointée avec menaces de mort et ce pendant quelques heures. Lui qui ne fonctionnait que sur appel la majorité du temps, a osé prendre 2 clients dans la jeune trentaine, sur le plateau mont-royal, à l’aspect tout ce qu’il y a de plus ordinaire, à 9h00 le soir lorsque les rues regorgent de piétons.La liberté de travailler sans appel ne vaut pas le danger que ça représente. Même si les risques sont omniprésents dans votre métier, dieu du ciel, faites bien attention à vous. Vos reflexions sur la vie qui vous entour et le talent que vous avez de les exprimer ont une valeur précieuse pour une société. Vous êtes un témoin direct de ce qui se passe dans notre ville. Vous êtes les yeux et les oreilles d’une parcelle de la vie montréalaise et vous avez le pouvoir de nous le transmettre et de nous le faire ressentir. Un don que même plusieurs auteurs reconnus et publiés ne peuvent revendiquer. Prenez grand soin de vous.Une lectrice impatiente de lire votre livre.

  4. Ça commence de même, puis tu vas rester chez toi un matin puis un autre et finalement tu comprendras qu’il faut regarder la parade. C’est merveilleux de voir toute cette cohorte de gens honnêtes se démener le pompon pour la faire rouler cte sapré économie!

  5. Merci pour ton comment sur mon blog !! Euh… C’était positif comme commentaire ou non ?? ;)En passant, je peux refaire ton « bouton » si tu n’aimes pas. Ce n,est pas mon plus beau sincèrement.Ciao ! À la prochaine !

  6. J’ai vu votre adresse dans le Nouveau magazine « Le Samedi »! J’y suis allé voir par pure curiosité. Je pensais que je serais juste venue pour voir un site tout à l’envers(mêlé!!) Mais j’ai lu jusqu’à la fin!! Wow!! J’adore ce que vous écrivez. C’est tellement vrai, honnête!! Je reviendrez voir vos nouveaux blogs!Merci! Vous ajoutez un peu de fraîcheur dans ma vie =) !!! Bye!

  7. Je te comprend Léon, mais sur la Rive-Sud, chez nous, avoir une telle panne signifierait la fin du boulot. Chez moi, notre principal outil de travail est la radio-taxi. À part la rue St-Charles ou le Chemin de Chambly, y a pas grand « pick-up » à embarquer sauf peut-être à la fermeture des bars. Le seul endroit qui serait propice à cela est le métro Longueuil ou le terminus Panama à Brossard (près du pont Champlain), le soir. Et encore, le temps d’attente peut-être long aux deux endroits sauf à l’heure de pointe.Comme tu vois, je te trouve assez chanceux pour nos confrères de l’île de Montréal. Y a pas mal de compétition oui mais y a pas mal de monde qui en demande aussi…Beau texte en passant, j’ai aimé 🙂

  8. oui je te comprends car pour moi dans les taxis, la radio parfois me tape sur les nerfs car on entend jamais les mots clairement…c’est toujours brouilles et c’est comme si notre cerveau doit décoder le message…fatiguant…alors je te souhaite des nuits plus silencieuses de temps en temps…est-ce que tu as fait quand même un peu d’argent dans cette aventure aléatoire?

  9. après avoir lu le commentaire de lechoixdesmots…je me rends compte que la radio a aussi des avantages…de sécurité pour le chauffeur…je n’y avais pas pensé…sois vigilant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s