De choses et d’autres

Cette fin de semaine dans le taxi il a été question de :

Nids-de-poules, de golf à l’île Bizard, du taux de change, du déclin de la carrière de Britney Spears, d’accommodements raisonnables, d’Honoré de Balzac, de chauffeur de taxi albanais, de fontaine de jouvence, de David Lynch, d’architecture moderne, de viaducs qui s’effondrent, de Kurt Cobain, de rentrée télévisuelle, de lavage de vitres, de bière froide, d’avortement, de taux de suicide chez les jeunes, de Tubular Bells de Mike Oldfield, de luminothérapie, de prostitués mâles, du prix du gaz, de café équitable, de Six Feet Under, du nouveau IMac, de Navet Confit, de déménagement de frigo, d’adaptation de scénario, de cancer du foie, de science-fiction, de Facebook, d’oiseau de compagnie, de lipposuccion, de la journée sans auto en ville, des bons sentiments, de la difficulté d’être en couple, de la difficulté d’être seul, de rues barrées, de cinéma québécois, de corruption, des Canadiens qui ne feront pas les séries, des Canadiens qui vont gagner la coupe, de l’état lamentable du réseau routier, de Geneviève Jeanson, d’art contemporain, de guerre au Darfour, de vie en colocation, de connexion internet, de Me, Mom & Morgentaler, de végétarisme, du magazine Urbania, de changement d’huile, de Christian Mistral, de détours, de pot hydroponique, d’Un taxi la Nuit, d’un taxi tout court, de Craddle of Filth, des maudit picks-up qui tournent en rond en ville avec leurs pubs de danseuses nues, de Paris Hilton, de Paris France, de Paris sans les parisiens, des parisiens à Montréal, de bière après les heures, des interminables travaux sur Saint-Laurent, de Viagra, du port du voile, de la meilleure pizza en ville, de Bosnie-Herzégovine, de jus de carotte frais, de bande dessinée indépendante, d’erreurs médicales, de kickboxing, de disques vinyles vs MP3, du prolongement de l’autoroute 30, d’incendies en Grèce, de Chuck Palahniuk, de couleurs de l’automne, de simplicité volontaire, de rage au volant, de bières belge, de la couche d’ozone, de voyages en Afrique, de l’inflation, du gras trans, des cr** d’os** de tab** de détours, de la revue Zinc, de Micheline Lanctôt, des concours de calage, de suspension finie, de vierge ascendant scorpion, de sexe chez les aînés, de biscuits aux brisures de chocolat, de combats de chien, de danseurs de limbo, de ramadan, des Red Sox de Boston, du Canal Vox, de seins en silicone, de photographie numérique, de violence conjugale, de vomi dans le taxi, de Marylin Monroe, de Benazir Bhutto, de mal de dos, de Ritalin, de roman policier, de gros rouge qui tache, des cols bleus, d’Aldous Huxley, de café équitable, du temps qui fait, de celui qui passe, de choses et d’autres…

On a parlé de tout ça.
Mais ici, je n’en dirai pas un mot!

Publicités

22 réflexions sur “De choses et d’autres

  1. Vive les énumérations ! C’est drôle mais tout le monde entend aussi parler de ces sujets quotidiennement. Il n’y a pas une journée qui passe sans qu’un de ce sujet ne refasse surface. Il faut croire que ces lieux communs restent plus intéressants que la pluie et le beau temps. En passant, vous parlez souvent de café équitable !

  2. Ils en ont bien de la chance vos clients de pouvoir parler avec vous. Lorsque je suis allé à Montréal la semaine dernière, j’ai tenté de discuter avec 4 chauffeurs de taxi : le premier m’a à peine répondu, le deuxième était sympa mais la course fut courte, le troisième préfèrait discuter au téléphone et le dernier semblait se remettre d’un lendemain de veille !

  3. Mis à part les danseur de limbo et les routes montréalaise, je crois qu’on à passé la fin de semaine avec le même volant entre les mains et les même histoires dans les oreilles!

  4. Tu fais comment, tu gardes un carnet et tu notes tout? Ou alors tu as juste une mémoire d’éléphant!?!? En tout les cas bravo et merci pour ce billet qui m’a fait sourire! Parce qu’ici en Inde c’est totalement différent… On peut parler juste quand le chauffeur vous comprend!!!

  5. Il m’est venu à l’idée de noter tous les sujets que j’aborde avec les autres et avec moi-même dans une journée. C’est incroyable comme le cerveau a la capacité d’enchaîner des sujets qui, normalement, n’ont aucun lien entre eux. Quelle machine complexe tout de même! Et la tienne est particulièrement bien huilée mon P.L.Bravo! Mamali

  6. Je t’imagine avec ton petit calepin, notant brièvement (pour ne pas dire sténographiquement) les sujets entre chaque course. Beau flash mais pas vraiment surprenant quand on pense au sens de l’observation trrrrèèès développé de l’auteur. Bravo : aucun ennui ni moment de lassitude tout au long de la lecture. Pas évident à réussir quand on est pas le fournisseur des éléments de l’énumération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s