Ne pas perdre le nord

Il est passé quatre heures du matin et les premières lueurs du jour se dessinent derrière les gratte-ciel. Je fais un dernier tour de ville pour la forme. Il ne reste que des taxis en maraude, tous dômes allumés. Ma nuit achève et malgré que ce ne soit pas la manne ces semaines-ci, je ne me plains pas. Les clients ont été sympa, j’ai eu de bonnes conversations et les longs temps morts bien remplis par mes pensées envers l’être aimé. Je songe que je suis contre son corps quand j’aperçois ce couple devant moi. Une dernière course pour la route. Si j’peux dire…

La fille est très jolie et très partie. Pas autant que le gars qui l’accompagne, qui mis à part son haleine, est plutôt ordinaire. Il a une cigarette à la bouche, mais je suis trop fatigué pour commencer à argumenter. Ils se mettent à débattre : Chez-moi ou chez-toi et j’ai déjà près de cinq dollars au compteur sans savoir où je dois aller. Stoppé à un feu, j’ajuste mon rétroviseur et demande la destination. Gauche, droite, tout droit? La fille sur un ton pour le moins méprisant me dit :

— Pogne la 720.

— Mais encore? réponds-je à l’imbibée.

— Han?

— 720 est, 720 ouest?

— Nord! Répond-elle hilare.

Je me range un peu pour laisser le passage aux véhicules derrière. Je déteste qu’on me niaise, je déteste qu’on me méprise et dans l’état dans lequel se trouvent mes passagers, je sais que ça va mal se passer si je continue. J’arrête le taxi et sans me retourner, je leur demande se sortir. Le mec sort quelque peu de sa torpeur pour m’insulter, mais je reste de glace. La fille est indignée. Le genre à ne jamais se faire dire non. À mépris, mépris et demi ma jolie.

— C’est la première fois que je me fais sortir d’un taxi! chiale-t-elle.

—…

— J’vais porter plainte!

—…

— Va te faire foutre!

—…

Une fois le couple sorti, je redémarre le taxi et fais vrombir le moteur. La fille vocifère toujours et me répète :

— C’est la première fois que je me fais sortir d’un taxi!

— Ben y’a une première fois pour tout, princesse. Là, tu dégages!

Oh que la portière a claqué!

Je suis remonté vers le nord…

Publicités

16 réflexions sur “Ne pas perdre le nord

  1. lol, tu viens de faire mon matin. La preuve que c’est pas tous les chauffeurs de taxi qui sont….avares.La plupart des chauffeurs que j’ai eu dans ma courte vie auraient simplement fait tourner le compteur.Bravo!

  2. Ah cela fait du bien de lire que certaines personnes ne se laisse pas marcher sur les pieds. Bravo!J’avais connu ton blog l’été dernier et par manque de temps, je ne suis pas revenue aussi souvent que je le désirais, mais voilà tu es ajouté dans mes favoris. Je serai de retour pour lire tes aventures de taxi men.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s