Petit matin

Je file et me faufile tricotant dans le diaphane tissu urbain du petit matin. J’erre dans les rues vides de la ville à la recherche du prochain passager. Je roule à l’instinct. Ces avenues, ces artères, je les connais par coeur. L’oeil bien ouvert, je déambule à l’aveugle, la tête ailleurs dans une nouvelle lune. Bientôt, le soleil sortira du Saint-Laurent là-bas, à l’est de ces tours qui grattent le ciel de leur verticalité métallique. Et moi, à ras le sol, la tête dans les nuages, je vagabonde songeant à l’Une. Celle qui rêve à moi pendant que je m’étourdis dans cette ville endormie. Tantôt, bientôt, au petit jour, j’irai la réveiller. J’irai me vautrer dans son éveil. J’irai me confondre dans son Soleil. J’irai me mâtiner avec elle.

Publicités

8 réflexions sur “Petit matin

  1. Bonjour :)Un petit mot pour vous dire que j’ai choisi votre blog et vos écrits comment étant l’une de mes découverte de l’année :)Venez voir le petit mot que j’ai laissé pour vous, si cela vous intéresse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s