Tenir le coup

La soirée débute bien avec un homme d’affaires qui veut que je le conduise à Dorval. Au retour, j’embarque un autre qui porte aussi bien la cravate vers un cinq à sept. Une hindoue sortant de l’épicerie avec des dizaines de sacs et une vamp trop maquillée parfument tour à tour l’habitacle du taxi. Un type écoutant du Drum & Bass dans son casque m’amène à LaSalle. Je reviens vers le centre-ville avec un latino qui me parle d’Halak. Un homme du Wyoming me parle ensuite avec fierté de son fils étudiant à McGill et encore quelques autres qui me parlent de température pour passer le temps.

Les clients se succèdent à bon rythme et me font presque oublier cette autre semaine difficile. Il y a même un soir que je n’ai pas fait un sou. Un de ces soirs où les remises en questions et les envies de tout crisser là font le tour de la ville. On tient le coup en se disant que le lendemain :

Quatre jolies femmes vont me taquiner jusqu’au restaurant où je les amène. Un vieil homme va me parler de poésie et de bons vins. Un couple va hésiter pendant quelques coins de rue, chez lui ou chez elle? Une bande d’amis, plein de rires et de rêves vont me demander de les conduire au fin fond de la Rive-Sud. Un pilier de bar heureux va me donner trop de pourboire. Une serveuse au regard doux va me raconter sa soirée et me demander comment a été la mienne.

Ça aura valu le coup, de le tenir…

Publicités

7 réflexions sur “Tenir le coup

  1. oui, tiens le coup. Souhaitons la pluie, beaucoup, pour les fleurs, et pour le taxi. Ensuite, les longues nuits d'été où l'on sort tard, trop tard pour prendre l'auto… Mes voeux de nombreuses visites sur votre banquette, assurant bonheur, prospérité, et longévité.

  2. Contente pour ton compte de banque et ta tranquilité d'esprit Pierre-Léon.De façon plus égoïste, lorsque ta banquette arrière reste chaude, le papier fume sous ton crayon et mon imagination s'enflamme en te lisant.Tu vois, tu es donc une des causes du réchauffement planétaire ;).RAnnieB

  3. Comme une seule hirondelle ne fait pas le printemps, une journée ou une nuit sans client n'est somme toute qu'un accident… Il faut justifier le fait qu'on ne devient jamais millionnaire en faisant ce métier.

  4. Vendredi 20 mai 20h 50, j'ai un avion qui décolle pour Winnipeg. Va falloir que je sois à Dorval, mettons, pour 19 h 30. Donc départ de chez nous Bordeaux/Bélanger vers 19h. Je vais t'appeler, j'ai encore ton cell.:-)

  5. J'adore vous lire.Vous serez donc le premier à intégrer mon blogroll. En fait, je vais le créer uniquement pour vous y mettre.Continuez à tenir le coup. Nous occupons chacun à notre façon nos éveils nocturnes.Journal d'une insomniaquewww.catoufou.wordpress.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s