Vladimir le taximan

Ma nuit est terminée et je sors de l’épicerie 24 heures sur Mont-Royal quand un taxi s’arrête à ma hauteur.

– Yo c’est toi le chauffeur qui écrit des livres?

– Comment ça que tu sais ça?

Je suis surpris, car je tente de rester discret sur ce que je fais en dehors du taxi. Mis à part quelques collègues qui travaillent au même garage que moi, je parle rarement de mes activités littéraires. Bref.

– C’est payant faire ce que tu fais me demande-t-il?

– Pas assez pour lâcher ma job de nuit. Faut aimer ça…

Il se penche avec son i-phone à la main et me montre un site sur lequel il sévit. Trop fatigué de ma nuit pour m’en faire une bonne idée, on échange nos coordonnées et je lui dis que je vais jeter un œil là-dessus.

Je viens de passer une grosse heure à me régaler des petits bouts de films qu’il prend de ses passagers, des confessions qu‘il recueille de ceux-ci. À la fois drôle et impertinent, Vladimir nous laisse monter dans son taxi et nous invite à prendre place virtuellement sur la banquette arrière.

Force est d’admettre que la magie de la ville et de la nuit a encore frappé et que Vladimir le taximan en est remarquablement inspiré.

Allez le saluer de ma part.

Publicités

7 réflexions sur “Vladimir le taximan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s