Changement d’air

Semaine de relâche. Les clients s’espacent. Ils prennent l’air. Ils profitent du redoux. Je le redoutais.

Je roule semi-lunatique dans une ville cratère. Mon corps fatigué d’un long hiver s’imprègne de chaque nid-de-poule heurté.

Zone de rodéo.

Encore.

Le moral au ras le sol, j’évite les conversations. Je ne remplis pas les trous.

Je laisse aller. Je me lasse assez.

No vacancy.

Circulez.

Publicités

5 réflexions sur “Changement d’air

  1. Lâchez pas, Mr.Léon…Moi aussi, ma fin d'hiver est comme un nid de poule, mon moral bien au fond, sous la flotte.Mais le printemps est là, qui guette.Je vois déjà votre prochain billet, tout ragaillardi par les jupes et la peau qui se découvre sur les terrasses, pour se gorger de soleil.Ça s'en vient!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s