Take me to the Moon


Le fun de ce temps là, c’est de finir sa nuit sans démolir le taxi dans un cratère. Ou encore trouver de l’asphalte entre les nids de poule. Ceux qui déneigent font leurs gros possible pour défoncer les routes avant que ça fonde. Ces caravanes de 10 roues, remorqueuses, déneigeuses, saleuses, poivreuses, etc. etc. sont une vraie fierté pour les montréalais. Elle permettent à deux fois plus d’automobilistes de stationner en ville. Ça fait rouler l’économie. Smog en sus. Encore chanceux d’apercevoir la lune entre ces brumes…

Publicités

5 réflexions sur “Take me to the Moon

  1. Tabarnouche, qu’est-ce qu’il y avait dans ce commentaire supprimé? Bof, c’est peut-être mieux de pas le savoir…Anywave, tu devrais penser à une publication illustrée aux Intouchables, même si on me dit que Michel Brûlé est pas facile.dnis

  2. Tiens, tiens, en v’là un que j’vois ici que je ne connais toujours pas et c’est sûrement un accident. Moi j’avais pas pensé à la poivreuse… C’est bien! Et puis j’aime bien la photo car j’ai eu c’bâtisse-là dans ma face pendant très très longtemps. D’ailleurs si ça t’intéresse j’ai quelques photos que j’ai prise il y a dix ans.http://palomar.hostultra.com/vanhorne/vh.htmlC'est un nommé Bébert qui m’avait parlé de ton blogue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s