Vol de nuit

La lune apostrophe une ville dégoulinante. Montréal est devenue l’île des sueurs. Pas la moindre brise pour atténuer la suffocation. La chaleur irradie du béton. Je roule depuis plus d’une heure sans client. Le taxi en mouvement m’offre juste ce qui faut de vent. Le climatiseur m’a lâché, les clients aussi, je tourne en rond sur une asphalte molle en pensant à une bonne bière froide. Sur la radio pas d’appels quand j’aperçois ce type sortir d’une ruelle.

Il ouvre la portière de derrière, y jette un grand sac de sport et vient s’asseoir à côté de moi. Il recule sa banquette jusqu’au fond et sans qu’il m’ait demandé quoique ce soit, je me remets à rouler. Le gars s’est tourné vers le sac, y a glissé une main qu’il retire en tenant une bouteille de cognac déjà entamée. Il l’ouvre et s’envoie une bonne rasade. Il me tend ensuite la bouteille.

– Je suis en service, vieux.
– Moi j’viens de finir. Me répond-il avant de s’envoyer une autre gorgée de V.S.O.P.
– Et qu’est-ce tu fais de bon?
– J’fais des apparts.
– …
– Inquiètes-toi pas, j’vais te payer…
– J’espère! Ça fait deux heures que je roule dans le beurre.

Encore sur l’adrénaline, le gars a ramené le sac sur ses genoux et il se met à le déballer. Il me raconte son aventure en faisant l’inventaire de son cambriolage. J’me dis qu’il faut avoir du nerf pour faire ce qu’il fait par cette chaleur alors qu’il y’a plein de monde en train de prendre l’air sur leurs galeries.
Du sac il sort un portefeuille et commence à trier les cartes en prenant bien soin de me cacher ce que je pourrais y lire. Le gars est loin d’être idiot et il m’impressionne tout autant que je m’en méfie. Je jette des coups d’œil furtifs vers le sac et j’y vois un petit système de son, des cédés, du linge qui doit servir à amortir le choc des bouteilles. Du menu fretin tant qu’à moi…

– Shit ! J’pensais ben trouver du cash dans le portefeuille, va falloir que tu me trouves un pawnshop pour que je puisse te payer.
– Hum, c’est dimanche soir ça sera pas évident!
– Tu connais pas de place qui pourrait m’acheter ça?
– Peut-être sur la rue Ontario, on peut ben aller voir, mais j’te promets rien!

Sur le trajet le gars me demande s’il peut fumer mais on n’a pas de feu ni l’un, ni l’autre. Il me parle encore de sa soirée, comment il est sorti in-extremis par la porte de derrière alors qu’il entendait la clef tourner dans la porte de devant. J’me demande jusqu’à quel point il en rajoute, mais j’embarque dans son jeu tout en continuant de rouler. A un feu rouge le gars me regarde, me dit de ne pas bouger et part en courant vers un dépanneur qui se trouve là sans doute pour aller se chercher de quoi s’allumer. Pendant quelques secondes ça me démange de décoller avec le larcin mais le gars a été franc dès le départ avec moi et après tout c’est lui le voleur pas moi!

N’empêche qu’après trois, quatre pawnshops fermés, le gars m’a laissé une dizaine de disques compacts pour me payer le prix de sa course. J’ignore si ça fait de moi un complice, mais ça fait une pas pire anecdote à raconter…

62 réflexions sur “Vol de nuit

  1. Hé bé …Le fait que tu l’ais aidé à fuir je pense que çà fait légalement de toi un complice déjà non ?Ca doit être bizarre de parler à baton rompu avec un type qui vient de se faire un appart’ …T’as pas eu envie d’appeller les flics ?

  2. Il t’est pas passé par la tête de le dénoncer à ton répartiteur? :)Vous avez pas un code pour ce genre de truc? Me semble que l’anecdote aurait été plus savoureux si les policiers étaient arrivés pour le coincer.Complice? Oui. Enfin. C’est ta conscience qui en souffrira.J’ai un chum qui a déjà retrouvé ses propres CDs dans un Argent Comptant. Le gars du magasin lui a redonné, mais s’il avait appellé la police, ouf… adieu son commerce.

  3. Oui ça fait de vous un complice. Oui c’est une anecdote intéressante. Oui les gens ne comprennent pas qu’un taxi, au Québec comme ailleurs, c’est souvent un « free parking », l’espèce de zone d’amnistie, l’espèce d’endroit où il appartient au chauffeur de faire ou non la loi… c’est poétique un taxi, même quand on le voit pas, c’est en fait, un peu tout ce qui reste de libre et sans loi.

  4. Si faudrait que j’appelle la police a chaque fois que j’embarque un hors la loi, j’travaillerais pas fort…De plus lequel est le plus voleur? Celui qui fait un appart ? Ou celui qui fraude son assurance?On s’en sort pas…

  5. Le plus voleur??Celui qui fait des apparts!! il vole du petit monde qui arrive tout juste a ce payer un peu de luxe, en plus que c’est troublant pour celui qui se fait voler chez lui comme ca, c’est une intrusion de vie privé.Frauder les cies d’assurance, beaucoup moin pire, c’est s’attaquer a une multi national! tant qu’a moi c’est incomparable.Appeller la police pour ca? non, L’aider a trouver un pawn shop…C’est collaborer…Mais… ca me rassure, Pierre-Leon n’a pas que des qualités!!

  6. Pierre-Léon: Qui vole un oeuf vole un boeuf! ;)Sérieusement, je ne peux pas approuver ton geste. Si tu dis que tu travaillerais pas fort si à chaque fois que t’embarques un hors-la-loi t’appellais la police, ça ne me rassure vraiment pas sur notre société.Tu aurais aussi pu appeler la police après ta course, qu’il ne t’a pas payée, d’ailleurs.Enfin, comment on réagirait dans une situation pareille? Pas facile de dire. Chose certaine, moi j’aurais pas accepté les CDs. ;)Surtout si la personne a marqué son nom dessus.

  7. Vous oubliez que le mec a peut-être tout inventé (de un) ou sinon, qu’il aurait pu tout inventer (de deux)!Si ça se trouve, c’était un mec qui s’est fait foutre dehors par sa blonde et qui était trop fru ou gêné pour l’admettre.N’importe quel prétexte pour dire à un chauffeur que tu le payes en CD…

  8. La seule chose morale a faire aurait ete de decoller quand il etait au depanneur et de tout rapporter a la police.Je ne sais pas ce qui est pire dans ton acte, l’avoir fait ou bien le raconter sans aucune honte. Et pour se faire payer en CD… bien… ca va avec le reste. Le pire c’est que tu chialais contre l’arabe qui te donnait pas ton $10 pour son retard…

  9. J’connais pas le code d’éthique des taxis mais le mien, c’est « fais pas aux autres ce que tu ne veux pas te faire faire »…On s’en reparlera le jour où tu te seras fait cambrioler…

  10. Ha! Vous êtes de beaux parleurs; c’est facile d’analyser la situation vue de sa chaise d’ordinateur dans le confort de son foyer.Je ne sais pas si vos beaux principes auraient tenus la route si le mec était entré dans votre bagnole à vous et que vous l’aviez vu face à face!

  11. Je ne pense pas que j’aurais accepté les cds…mais je ne suis pas non plus chauffeur de taxi la nuit à Montréal…que celui qui n’a jamais peché lance la première pierre…

  12. Bonjour,Félicitations pour votre blogue. Je le lis tout le temps.Je suis nouvelle sur ce site. Est-ce que quelqu’un peut me dire comment mettre le modèle de mon blogue en français. Mon texte est en français, mais pas le modèle.Merci de me répondre!

  13. mr rubik, frauder une cie d’assurance c’est aussi frauder le petit monde! ce que tu reclame de frauduleux fait en sorte que les primes de tous le mondes augmentes meme ceux qui sont honnete…les cie d’assurances perdes pas une cenne avec ca! toi oui…

  14. Bien vous savez, si ont comprendrais tout ont ne jugerais pas, car de toute facon, ont comprendrais. Le voleur c’est un pas fin, mais a lire comment il a agit a propos de payer la course c’était quelqu’un de principe, de ses principes a lui, commandé d’un milieux plus sombre nos valeur ne sont pas les mêmes que des travailleurs de bonne famille, éduqué dans un milieux sain. Pour lui le vol d’un plus fortuné(ou du moins, quelqu’un en ayant l’air) n’était pas pire que de frauder une multinationale pour ces derniers. Comme a dit l’autre: que celui qui n’a jamais peché lance la première pierre!

  15. salut taximan!!!j`ai decouvert ton blog par hasard et comme j`ai travaillé 15 ans repartiteur dans une cie, ton blog a piqué ma curiosité d`aplomb….j`ai quasiment toute lus les archives et je dois te lever mon chapeau ..travail magistral, anecdote savoureuse,et moins aussi…vraiment complet comme portrait de la dure realité des *taximan*…bravo encore et lache nous pas

  16. Moi je trouve çà bien que tu racontes çà sans honte.Pour sûr le cambriolage c’est mal et blablabla, mais c’est le genre de situation qui est plus délicat à gérer en vrai.Soit tu le balances et y’a des chances que le gars te tabasse et s’enfuie, soit tu rentres dans son jeu et t’as une chance de t’en sortir indemne ET de te faire payer ta course.Après pour ce qui est d’appeler la police après coup, c’est vrai que tu aurais pu le faire, mais pour avoir déjà signalé des choses du genre à la police, si ils prennent pas en flagrant délit çà va pas bien loin …Donc oui c’est pas bien, mais des fois faut savoir ce mêler de ce qui nous regarde si on veut pas plus d’emmerdes …Et pour ma part j’ai bien aimé lire ce texte donc merci d’en avoir parlé …Et ceux qui souhaitent à Pierre-Léon de se faire cambrioler, vous avez qu’à lui souhaiter d’avoir un accident de voiture et de tuer une famille pendant que vous y êtes, vu qu’il conduit toute la journée et que y’a des conducteurs qui tuent des gens chaque jour…La morale c’est beau derrière un écran, mais faut savoir être réaliste, vous savez même pas comment vous auriez réagi vous …

  17. Ah et je voulais rajouter juste un truc.Là c’est facile de refaire le monde vu que çà c’est bien terminé, dans le sens où personne n’a été heurté.Si Pierre-Léon s’était fait maltraiter d’entrée par le gars, vous auriez tous été dégoulinants de compassion, vous auriez plaint ce pauvre taxi et vous lui auriez dit qu’il avait bien fait de faire profil bas.Seulement quand t’es dans la scène tu sais pas si çà peut pas dégénérer à chaque instant, donc t’es bien pressé de décharger le gars.Après coup oui tu te dis « Si j’avais appelé les flics, si je l’avais laissé là … ».Mais dans le feu de l’action tu penses pas à tout çà, ou alors tu vas vite au moins risqué …Hé réveillez-vous, les superhéros çà existe pas … Appeler les flics quand le voisin se fait cambrioler et qu’on est enfermé chez soi c’est simple. Quand on est en vis à vis avec le cambrioleur c’est autre chose …

  18. C’est tellement facile de juger les autres…J’viendrai pas ici me justifier. A chacun de voir les choses et de lire entre les lignes comme bon leur semble. Je peux comprendre qu’il y ait des sensibilités plus épidermiques que d’autres. Je dois admettre qu’a force de travailler dans ce monde parallèle nocture et qu’à force de cotoyer des pushers, des junkies, des alcoolos et même parfois des politiciens, mon sens moral s’est sans doute un peu érodé.Pourtant ce soir là, ce voleur m’a montré plus de respect que bien des gens soit-disant respectables.En m’offrant une pile de cédés en guise de paiement, il me le démontrait. Dans mon esprit ça fait pas de doute que ça couvrait le prix d’un travail fait honnêtement. C’est ce que je me dis à chaque fois que j’écoute cet album de Miles Davis. Ascenseur pour l’échafaud. vous connaissez? ;-)Entécas… Faute avouée à moitié pardonnée? A+

  19. C’est bon çà Miles Davis … J’en ai qq uns mais pas un seul qui rivalise avec le légendaire kind of blue.Par contre si qqn connait un cd de coltrane ou on peut trouver la version de In A Sentimental Mood de Ellington sur laquelle il joue … J’trouve pas …

  20. Pierre-Léon…Bien que ton anecdote soit croustillante, je ne peux qu’être daccors avec ceux qui disent que tu aurais dû dénoncer ton passager…Tu dis que tu travaillerais pas fort si tu les dénoncais tous, mais est-ce qu’un intérêt pécunier? parce qu’a cette question on peut dire que lui aussi doit avoir de l’argent pour se nourrir et payer son loyer… mais ce fait ne lui permet pas de le voler à quelqu’un d’autre… Je me suis fait cambrioler…. 3 fois… c’est ben beau se faire remplacer par du neuf… mais je m’en serait royalement passé… parce que ca devient meme plus le fait de perdre des choses matériels… c’est le sentiment de sécurité qu’on perd… le sentiment que quelqu’un peut entrer chez vous n’importe quand… qu’il peut venir jouer dans tes bobettes… dans ta vie privée… tu vois Pierre-Léon.. par ta course qui t’a peut-etre payé 40$… ben tu permets à se crotter de miner la vie d’autres gens…

  21. Une faute avouee n’est a moitie pardonnee, mais seulement s’il y a des remords, sinon, c’est une discussion de taverne, sans plus. Ton texte renforce ma perception que les chauffeurs de taxis sont croches puis fuck le respect que le gars a eu pour toi, j’imagine qu’entre crotes on se comprend.

  22. Dans la situation où tu te trouvais, tu n’avais pas vraiment d’autres choix et tu as fait ce qu’il fallait faire. C’est facile critiquer après les faits mais ta situation n’était vraiment pas facile. J’aurais réagi de la même façon que toi P.L. C’est toujours ben pas toi qui est entré dans l’appart pour voler ce stock…franchement ! Et si le gars ne t’avait rien dit au sujet du fameux vol ??? Continue ton beau travail…!Jici

  23. Bon, d’accord, il aurait dû refuser de se faire payer en CDs…Il aurait dû prendre quoi alors? De l’argent cash? Qui vient peut-être de CDs qu’il a revendus la veille?On ne s’en sort pas. Y’a beaucoup de psychologique dans tout ça…

  24. Hé..Ho! Il conduit un taxi! C’est pas un resto où on paie la pizz avec des CD!Le monde des taxis est un autre monde. Et la « marginalité » qu’il décrit avec un talent certain fait que ce « client-voleur » a partagé ainsi le fruit de son larcin avec le taxi. Le « client-voleur » qui paie son avocat en espèces sonnantes et trébuchantes, c’est quoi?! En passant, je me suis déjà fait voler. Ça fait des années. Et j’hais autant l’estie de trou d’cul qu’avant.

  25. Honnêtement, vous me faites bien rire !C’est bien beau avoir été élevé avec de belles valeurs telles que « Tu ne voleras point. », mais lorsque notre vie peut être en danger, il faut parfois oublier certaines de nos valeurs.J’appuie totalement Pier-Léon. Avoir été dans sa situation, j’aurais fait exactement la même chose. Peut-être que le cambrioleur est de nature violente, peut-être y a-t-il un fusil dans son sac, qui sait !Également, Pier-Léon est à Montréal, une grande ville dans laquelle il faut toujours se souvenir de la devise suivante : « Vivre et laissez vivre. » Quelqu’un vous écoeure ? Laissez-le faire ! Quelqu’un vous insulte ? Et alors ! Quelqu’un vous klaxonne après ? Tanpis pour lui, je continue mon chemin, point ! Tenter de provoquer quelqu’un ou d’entrer dans son jeu peut-être très dangereux à Montréal. Même si c’est une ville plutôt sécuritaire comparé à bien des villes, il n’en demeure pas moins qu’il vaut mieux s’occuper de sa propre vie !Avant de juger, tentez donc de vous mettre dans la situation de la personne 😉

  26. Oh lala! Y’en a qui sont bons pour faire la morale ici. Quand t’es dans le feu de l’action c’est souvent tout autrement. Tu sais jamais comment le gars peut réagir pis c’est la que ca peut etre dangereux.

  27. Salut Pierre-Léon,J’ai l’impression que parfois ou souvent on doit se retrouver à conduire un taxi comme on se retrouve à regarder un film au cinéma. On voit défiler toutes sortes de situations mais on n’a pas le choix, pour toutes sortes de raisons, de demeurer spectateur. Dans le cas des taximen, j’imagine que la prudence la plus élémentaire constitue une raison suffisante pour s’abstenir d’intervenir dans certaines circonstances.

  28. j’aurais peut-etre pas non plus appeller la police pour me protéger, éviter que cela dégénere. Par contre, je serais incapable d’écouter les CD que le gars m’a donner sans me dire que ca appartient a du pauvre monde qui se sont fait voler. Sans me dire qu’a cause de ces petit cd, des gens sont probablement troublé et traumatiser, ils ont surement peur de trouver qqn chez eux chaque fois qu’il entrent. Pour ta sécurité je trouve que tu as bien fait, mais je trouve que c’est pousser un peu loin d’avoir accepter le butin sans remord.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s